EcoRapide.fr Faite des économies maintenant

Depuis longtemps à vos cotés pour vous aider à faire des économies

CONTACTS
Bons plans Economie

La checklist pour faire le tri dans vos abonnements superflus

La checklist pour faire le tri dans vos abonnements superflus

Netflix, Spotify, salle de sport, magazines… Quand on y regarde de plus près, on a souvent beaucoup (trop ?) d’abonnements qui courent sans qu’on en ait vraiment conscience. Des petites sommes prélevées chaque mois, qui mises bout à bout pèsent lourd sur le budget. Surtout quand on a tendance à les cumuler sans trop savoir pourquoi ! 

 

Pourtant, quelques réflexes malins suffisent à y voir plus clair et à ne garder que les abonnements vraiment utiles. De quoi faire de belles économies à l’année, le tout sans effort et sans privation. La preuve avec notre checklist en 5 points pour faire le tri dans vos « récurrents » ! 

Alors prêts à passer vos prélèvements automatiques au peigne fin ? Factures, relevés bancaires, mails de confirmation… Ayez tout sous la main et c’est parti. Suivez le guide pour ne plus payer à l’aveugle !  

 

 

1. Listez TOUS vos abonnements 

Première étape incontournable pour mettre de l’ordre dans vos abonnements : les lister de manière exhaustive. Télévision, mobile, box internet, streaming, presse, salles de sport… N’oubliez aucun domaine, et notez absolument tout ce qui fait l’objet d’un prélèvement régulier sur votre compte en banque.  

Pour être sûr de ne rien oublier, la technique du relevé bancaire est idéale. Imprimez celui du dernier mois, surlignez tous les montants correspondant à des abonnements et reportez-les sur une feuille à part. Gardez bien les intitulés et les sommes exactes, c’est important pour la suite !

Pensez aussi à vérifier vos mails pour traquer les abonnements plus ponctuels (trimestriels, annuels…) qui auraient pu vous échapper. Recherchez des mots-clés comme « prélèvement », « facturation », « reconduction »… Vous trouverez forcément des confirmations d’abonnements souscrits en ligne. 

Une fois votre tableau à jour, additionnez le montant de tous vos abonnements mensuels pour obtenir le total de ce que vous dépensez chaque mois. Vous risquez d’être surpris du résultat !

 

 

2. Classez-les par ordre d’importance  

Maintenant que vous avez une vision d’ensemble de vos abonnements, il est temps de faire le tri ! L’idée : classer chaque poste selon son utilité réelle pour ne garder que l’essentiel. Prenez une feuille et établissez 3 catégories : indispensable, utile ponctuellement et superflu. Puis répartissez vos abonnements dans chaque case.

On entend par indispensable les abonnements vitaux du quotidien comme votre forfait mobile, votre box internet, votre mutuelle santé ou votre assurance habitation. Des « récurrents » sur lesquels vous ne pouvez pas faire l’impasse, sauf à changer radicalement de mode de vie !

À l’inverse, on classera comme superflus tous les abonnements souscrits sur un coup de tête et jamais (ou quasi jamais) utilisés : la chaîne payante qu’on ne regarde pas, l’abonnement à une box beauté dont on n’a pas besoin, le magazine qu’on ne lit plus… Bref, tout ce qui peut sauter sans état d’âme !

Entre les deux, il y a les abonnements utiles ponctuellement, ceux qu’on apprécie mais dont on pourrait se passer temporairement : streaming vidéo et musique, cours de sport, jeux mobile… En les mettant en « standby » quelques mois, vous pourrez déjà réduire sensiblement la note !

 

 

3. Supprimez les abonnements non utilisés

Ça y est, vous avez votre tableau trié par ordre d’importance ? Il est temps de passer à l’action ! Commencez par supprimer sans regret tous les abonnements que vous avez classé dans « superflus ». Un magazine auquel vous n’êtes plus abonné depuis des lustres, un service de VOD que vous n’utilisez jamais… Autant d’argent qui dort et qui ne vous sert à rien. 

Pour résilier en bonne et due forme, deux possibilités selon le mode de souscription initial. S’il s’agit d’un abonnement souscrit en ligne, rendez-vous sur votre espace client, rubrique « Abonnements » ou « Facturation ». Vous devriez pouvoir stopper votre abonnement en quelques clics, sans passer par la case courrier.

Pour les abonnements souscrits par téléphone ou en boutique, il faudra généralement envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception au service client. Précisez clairement votre volonté de résilier, en indiquant la référence client et la date d’effet. Gardez bien une copie !

Autre cas de figure : les abonnements qui se reconductisent tacitement chaque année sans prévenir. Pour y échapper, pensez à noter leur date d’échéance dans votre agenda, avec une alerte au moins un mois avant. Vous pourrez ainsi résilier dans les temps sans subir une année de plus non désirée.  

 

 

4. Renégociez les abonnements utiles

Une fois débarrassé du superflu, attaquez-vous aux abonnements classés « utiles ponctuellement ». L’objectif : les renégocier à la baisse pour continuer à en profiter sans trop dépenser. Et ça tombe bien : la plupart des fournisseurs sont prêts à faire des efforts pour conserver leurs clients !

Prenez votre plus belle plume et rédigez un mail à l’attention du service client ou commercial. Indiquez que vous souhaitez résilier votre abonnement pour raisons économiques, sauf s’il est possible de renégocier le tarif. Mettez en avant votre fidélité et le fait que vous appréciez le service, cela les incitera à faire un geste !

S’ils acceptent de réviser le tarif, n’hésitez pas à négocier encore un peu pour grappiller quelques euros de plus. Et si à l’inverse ils refusent, vous pourrez toujours mettre votre menace à exécution en résiliant dans les règles l’art. Un abonnement utile de temps en temps ne vaut pas de se serrer la ceinture !

Autre levier pour alléger ces abonnements sans trop d’impact : revoir leurs options et formules à la baisse. Remplacez le forfait mobile avec 50 Go de data par celui avec 10 Go, l’abonnement musique familial par un compte individuel… En visionnant de près vos usages, vous trouverez sûrement des postes surcalibrés faciles à ajuster. 

 

 

5. Evitez de souscrire à de nouveaux abonnements

Bravo, vous avez réussi à assainir tous vos abonnements en cours ! Mais pour ne pas retomber dans le piège du « tout abonnement », un dernier réflexe s’impose : celui de la réflexion avant toute nouvelle souscription. Parce qu’on le sait : les offres spéciales et bons plans en tous genres ont vite fait d’émoustiller notre côté « bonne affaire »…

Alors la prochaine fois qu’une publicité attrayante pour un nouvel abonnement sur-mesure passera sous vos yeux, prenez le temps de vous poser les bonnes questions AVANT de cliquer :

– Ai-je vraiment besoin de ce service ou produit dans mon quotidien ?  

– Vais-je l’utiliser suffisamment pour rentabiliser l’abonnement ?

– Est-ce que je n’ai pas déjà quelque chose de similaire à la maison ?

– Puis-je tester le service gratuitement avant de m’engager ?

– Quelles sont les modalités de résiliation ? Puis-je stopper facilement si besoin ?

En prenant le temps de la réflexion (au moins une nuit !) et en gardant ces questions en tête, vous limiterez considérablement le risque de souscrire à des abonnements fantaisistes. Votre compte en banque appréciera !

Mieux vaut concentrer son budget sur quelques services de qualité dont on a vraiment besoin plutôt que d’éparpiller son argent dans des abonnements sous-utilisés. Un bon moyen d’alléger ses factures… Et de consommer plus intelligemment !

 

Obtenez notre guide gratuit dès maintenant en cliquant sur « Je veux faire des économies » pour obtenir tous les conseils permettant de réduire vos dépenses et d’économiser plus efficacement.

Author

Audrey économie

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *