EcoRapide.fr Faite des économies maintenant

Depuis longtemps à vos cotés pour vous aider à faire des économies

CONTACTS
Bons plans Economie Gratuit Promotions

Étudiant et fauché ? Découvrez nos 10 astuces infaillibles pour manger sain et gourmand avec un mini budget !

Étudiant et fauché ? Découvrez nos 10 astuces infaillibles pour manger sain et gourmand avec un mini budget !

Cher étudiant, chère étudiante,
Tu galères à boucler tes fins de mois sans avaler des pâtes à longueur de journée ? Tu rêves de manger équilibré et savoureux sans te ruiner ? Alors cet article est fait pour toi ! Oui, il est possible de bien manger même avec un budget serré. Tout est une question d’organisation, de choix malins et d’un zeste de créativité.

Au menu de ce guide spécial étudiants fauchés mais gourmands : 10 astuces concrètes et faciles à mettre en place pour te régaler à moins de 5€ par jour. Tu découvriras comment optimiser tes courses, cuisiner futés, accommoder les restes et même recevoir sans te ruiner. 

Grâce à ces conseils 100% adaptés à ta vie d’étudiant, tu verras qu’il est simple de manger sain, varié et gourmand sans exploser ton budget. Fini le cliché des étudiants mal nourris ! Place à une alimentation équilibrée et savoureuse, même dans un 20m2. Et promis, tu ne verras plus jamais les pâtes de la même façon après avoir lu cet article !

 

Astuce n°1 : Deviens un pro de la liste de courses 

Le premier réflexe à adopter pour manger mieux en dépensant moins, c’est d’optimiser ses courses. Fini les achats à l’aveugle et au gré des promos alléchantes ! Place à une vraie stratégie d’achat, avec en premier lieu l’élaboration d’une liste de courses en béton. Suis le guide pour devenir un vrai pro de la liste 100% efficace. 

 

Étape 1 : Fais l’inventaire de tes placards et de ton frigo

Avant même de commencer ta liste, jette un œil attentif à ce que tu as déjà chez toi. Examine les moindres recoins de ton frigo, congélateur et placards, en notant tout ce qui s’y trouve encore. Cet état des lieux te permettra d’éviter les doublons au moment des courses. 

Ce sera aussi l’occasion parfaite de repérer les produits qui arrivent à péremption et de réfléchir à des recettes pour les utiliser en priorité. Un bon moyen d’éviter le gaspillage alimentaire qui plombe ton budget ! 

 

Étape 2 : Établis des menus pour la semaine

Sur la base de ton inventaire, imagine maintenant tes menus pour les 7 prochains jours. L’idée : anticiper un maximum tes repas en fonction de tes envies, mais aussi des produits que tu dois écouler en priorité. 

Prévois des recettes simples et rapides pour les soirs de semaine, et garde les plus élaborées pour le week-end si tu as plus de temps. Pense aussi à intégrer les restes de la veille dans tes menus (surplus de riz, de pâtes, de légumes…), en les accommodant de façon différente pour varier les plaisirs. C’est la clé pour ne rien jeter et faire de vraies économies !  

 

Étape 3 : Note intelligemment ta liste de courses

Une fois tes menus de la semaine établis, à toi de jouer pour construire une liste de courses parfaite. Reprends chaque repas, vérifie les ingrédients nécessaires et note uniquement ce qui te manque sur une feuille ou dans ton smartphone. 

Ensuite, organise cette liste avec des catégories (frais, surgelés, épicerie, etc.) et par ordre de passage en rayon. Ainsi, une fois au magasin, tu seras ultra efficace et moins tenté par les achats impulsifs. 

 

Cette étape demande certes un peu de temps et d’organisation, mais c’est un investissement ultra rentable. Grâce à une liste de courses complète et réfléchie, tu éviteras les oublis, les doublons et donc le gaspillage. Résultat, des économies garanties sur tes achats du quotidien ! 

  

Astuce n°2 : Mise sur les produits bruts et de saison 

Maintenant que tu es un roi/une reine de la liste de courses, parlons du contenu de ton caddie. Pour manger sain et pas cher, la règle d’or est de miser un maximum sur les produits bruts et de saison. C’est excellent pour ta santé, ton budget et même la planète !

 

Les atouts nutritionnels et économiques des produits bruts 

Les produits bruts sont les aliments qui n’ont subi aucune transformation après leur récolte ou abattage. Légumes, fruits, viande, poisson, œufs, céréales, légumineuses… Ils regorgent de nutriments essentiels (vitamines, minéraux, fibres…) et ont l’avantage d’être peu chers.

À l’inverse, les plats préparés industriels sont souvent trop gras, trop sucrés, trop salés… et beaucoup plus onéreux au kilo ! Résultat, ton organisme et ton porte-monnaie trinquent. En cuisine, privilégie donc les ingrédients de base bruts que tu pourras accommoder toi-même de façon saine et savoureuse. 

 

Les bénéfices des produits locaux et de saison

Pour faire encore plus d’économies sans rogner sur la qualité, pense à cuisiner un maximum de produits de saison. Eh oui, un fruit ou un légume acheté en pleine saison, c’est un produit au top de sa forme gustative… et au prix imbattable ! 

La raison est simple : récolté à maturité et souvent localement, il n’a pas nécessité de transport sur de longues distances ni de stockage dans des entrepôts coûteux en énergie. Résultat, son prix de vente peut être divisé par 2 voire 3 par rapport à un produit hors saison. Le tout en étant plus savoureux et bourré de vitamines. Le bon plan parfait pour manger 5 fruits et légumes par jour sans se ruiner !

 

Comment repérer les produits de saison et locaux ?

Voici quelques réflexes faciles à adopter :

– Télécharge un calendrier des fruits et légumes de saison sur Internet. Imprime-le et accroche-le dans ta cuisine pour l’avoir toujours sous les yeux au moment de faire ta liste de courses.

– En grande surface, repère les étiquettes « produits locaux » ou « de notre région ». Les grandes chaînes mettent de plus en plus en avant ce rayon.

– Fais tes courses au marché. Les étals de producteurs locaux y sont légion et tu trouveras tous les fruits et légumes du moment au meilleur prix. L’occasion aussi de demander des conseils de préparation ! 

 

En remplissant ton panier de produits bruts, de saison et si possible locaux, tu fais un geste pour ta santé, ton budget et l’environnement. Le combo parfait pour bien manger sans stresser sur tes fins de mois d’étudiant !  

 

Astuce n°3 : Traque les bonnes affaires des magasins discount 

Autre réflexe malin pour faire tes courses à moindre coût : ne snobe pas les enseignes discount ! Longtemps méprisées, elles regorgent pourtant de vrais bons plans à condition de savoir les dénicher. Suis nos conseils pour faire de ces magasins tes alliés minceur… pour ton budget étudiant.

 

Lidl, Aldi, Netto, Leader Price… Les avantages des hard discounters

Si tu as encore des a priori sur la qualité des produits vendue en hard discount, il est temps de changer d’avis ! Certes, les magasins sont sobres et les choix plus limités qu’en grandes surfaces classiques, mais on y trouve tout l’essentiel. Mieux, les étiquettes sont souvent bien moins chères à qualité égale !

Le secret de ces prix mini ? Des coûts de structure réduits au maximum et des marques de distributeurs maison qui font l’impasse sur le marketing, sans sacrifier la qualité. En bref, des basiques sains et malins à des tarifs imbattables. De quoi remplir ton frigo et tes placards sans affoler ton budget.

 

Comment dénicher les meilleurs produits en format étudiant 

Pour faire ton marché futé en hard discount, repère les rayons les plus intéressants :

– Les fruits et légumes frais : certes, le choix est plus limité mais les prix défient toute concurrence. Mise sur les produits de saison pour encore plus d’économies.

– L’épicerie : pâtes, riz, légumes secs… Tous les indispensables du placard étudiant à prix mini ! Pense juste à prendre les plus gros formats qui sont souvent plus avantageux.

– Le rayon conserves : thon, maïs, haricots rouges, tomates pelées… Des valeurs sûres pour cuisiner vite et bien, sans exploser ton budget.

– La boulangerie : le pain et les viennoiseries vendus en discount sont souvent d’excellente qualité. Une bonne affaire pour varier tes petits-déj’ sans te ruiner !

 

Quels pièges éviter ? 

Comme dans tout magasin, il existe quelques pièges à déjouer :

– Évite les plats préparés et les snacks sucrés/salés. Peu nutritifs, ils sont souvent aussi chers qu’en supermarché classique.

– Ne te rue pas sur les promos XXL si tu n’es pas sûr(e) de pouvoir tout consommer avant la date limite. Le gaspillage n’est bon ni pour ton budget ni pour la planète !

– Vérifie bien les étiquettes de prix au kilo. Certains produits de marques nationales restent parfois moins chers que l’équivalent discount. 

 

En suivant ces conseils, tu feras vite du hard discount ton QG pour manger sain et varié sans puiser dans ton budget soirées et sorties. Une astuce imparable pour étudiant(e) malin(e) !

 

Astuce n°4 : Cuisine malin pour accommoder les restes 

Paré(e) de tes courses faites au meilleur prix, place maintenant à la popote ! Mais pas question de passer des heures en cuisine ou de jeter le moindre reste. Ton objectif : accommoder les surplus et ingrédients de base en recettes express aussi économiques que gourmandes. Voici nos conseils et idées pour twister tes restes avec créativité.

 

La base pour bien accommoder : des contenants malins

Avant toute chose, pense à bien conserver tes restes et autres ingrédients « orphelins ». Mise sur des boîtes en verre ou en plastique hermétiques et transparentes, que tu pourras facilement empiler dans ton frigo. L’idéal pour visualiser en un clin d’oeil ce que tu as sous la main !

Pour aller plus loin, étiquette et date tes contenants pour identifier les denrées à consommer en priorité. Tu peux aussi prévoir une « étagère anti-gaspi » dans ton frigo, dédiée aux restes à écouler. De quoi gagner en visibilité et ne plus rien jeter par oubli ou négligence.

 

Des idées de recettes futées pour accommoder les restes

Maintenant que tu as une vue d’ensemble sur tes restes, à toi de jouer pour les réinventer de façon simple et originale. Nos meilleures recettes zéro déchet :

– Le riz de la veille : sauté à la poêle avec des petits pois et des dés de jambon, il se transforme en un clin d’oeil en délicieuse garniture. Top aussi en salade composée ou en galettes épicées ! 

– Les pâtes un peu sèches : gratinées avec des légumes et un appareil crémeux, elles prennent des airs de comfort food régressif. On aime aussi la version italienne « pasta al forno ». 

– Le pain dur : mixé avec de l’ail et du persil, le voilà en délicieuse chapelure maison pour crumble salé ou paner à moindre frais. 

– Le fond de sauce tomate : mélangé à des légumes et des épices, il se transforme en soupe vitaminée ou en ratatouille express.

– Un reste de poulet rôti : effiloché puis sauté avec des épices mexicaines et des haricots rouges, le voilà en garniture de fajitas ou de burritos.

– Un coin de fromage qui s’assèche : râpé sur une tarte, une quiche ou une pizza maison, il apportera un max de saveurs.

 

Pense aussi à congeler certains restes par portions : bouillon de légumes, fond de sauce, viande en morceaux… Tu pourras facilement les dégainer plus tard pour agrémenter un plat, sans rien gâcher !

 

Des applis pour trouver des recettes anti-gaspi

Si l’inspiration te manque, télécharge une appli spécial « astuces anti-gaspi ». Il suffit d’indiquer les ingrédients dont tu disposes pour obtenir des idées de recettes sur-mesure. Nos chouchous : 

– Too Good To Go : connue pour revendre les invendus des commerces, l’appli vient de lancer un onglet recettes économiques et durables. 

– Save Eat : des centaines de recettes pour accommoder fruits et légumes un peu fatigués, restes de viande, pain dur…

– Frigo Magic : tu indiques 3 ingrédients de ton frigo et l’appli te propose des recettes express pour ne rien jeter !

 

En adoptant ces quelques réflexes malins, tu verras vite qu’il est facile et ludique de cuisiner des repas sains et équilibrés avec des restes. Une habitude bon pour ton porte-monnaie comme pour l’environnement. Étudiant(e) responsable un jour…

 

Astuce n°5 : Limite la viande au profit des protéines végétales 

Autre astuce en or pour se régaler à petit budget : apprendre à lever le pied sur la viande ! Star des repas étudiants pressés ou festifs, elle fait souvent s’envoler la note au resto U ou dans ton caddie de courses. Pas top pour ton budget déjà serré ! 

La solution pour continuer à bien manger sans te ruiner ni causer de carences ? Miser davantage sur les protéines végétales. Aussi rassasiantes et nutritives que la viande, elles coûtent jusqu’à 3 fois moins cher. L’option parfaite pour tes finances et ta santé.

 

Exit le steak, place aux légumineuses 

Les légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots secs…) sont tes meilleures alliées pour limiter la viande sans rogner sur les apports en protéines. Avec en prime une bonne dose de fibres, de vitamines et de minéraux essentiels !

Côté budget, c’est tout bénef’ : comptez en moyenne 3€/kg pour des légumes secs contre 10 à 15€/kg pour de la viande. À quantité de protéines équivalentes, les économies sont donc considérables. Sans oublier qu’avec leur temps de cuisson un peu long, les légumineuses t’éviteront de grignoter et de craquer pour un snack ou un plat tout prêt hors de prix !

 

Quelques recettes végé rassasiantes et économiques  

Concrètement, remplace la moitié de la viande de tes recettes par des légumineuses cuites. Elles se glisseront facilement dans une bolognaise végétarienne, un chili sin carne, une soupe consistante… En plus de faire du bien à ton porte-monnaie, elles t’aideront à équilibrer ton alimentation de façon savoureuse.

Autre bon plan protéines végé : le tofu. Ce fromage à base de soja coûte 2 à 3 fois moins cher que la viande au kilo. Sauté avec des légumes ou mariné puis grillé, il se transforme en un clin d’œil en repas complet savoureux. Idéal quand on n’a que quelques euros en poche !

Enfin, pense aux oeufs. Moins chers que la viande, ils restent une excellente source de protéines. Durs, brouillés, en omelette ou en quiche, les possibilités sont infinies pour te régaler à moindre coût. 

 

Astuce n°6 : Optimise le contenu et l’usage de ton congélateur

Le congélateur n’est pas qu’un simple bac à glaçons ou à pizzas ! Bien utilisé, c’est ton allié anti-gaspi et l’ami de ton porte-monnaie. La preuve avec ces réflexes malins à adopter pour optimiser l’espace et les économies.

 

Quels aliments congeler ?

Avant tout, faire le point sur ce que tu peux ou non congeler sans risque. C’est oui pour :

– Les fruits et légumes frais, après les avoir épluchés et découpés en morceaux. Pratique pour les utiliser à tout moment dans des compotes, des soupes, des tartes…   

– Les plats préparés maison (gratins, lasagnes, hachis parmentier, sauce tomate…), bien refroidis et emballés hermétiquement.

– La viande et le poisson crus, à décongeler ensuite lentement au frigo et à consommer dans les 24h.

– Le pain, les viennoiseries et les gâteaux, qui retrouveront leur moelleux après un petit passage au four.

– Les yaourts et les fromages à pâte dure râpés, qui se conserveront ainsi plusieurs mois. 

En revanche, on évite de congeler les produits laitiers frais (fromage blanc, crème fraîche…), les œufs en coquille, les conserves ouvertes ou les crudités déjà assaisonnées qui perdraient en texture et en saveurs.

 

Quels contenants utiliser ?

Pour une congélation optimale, l’idéal est d’utiliser des boîtes en plastique ou en verre spécial congélateur. Choisis-les de préférence carrées ou rectangulaires pour pouvoir les empiler facilement et ainsi gagner de la place. 

Sinon, les sacs de congélation hermétiques feront aussi très bien l’affaire, surtout pour les aliments en petites quantités ou en morceaux (fruits rouges, boulettes de viande hachée…). Pense à bien chasser l’air avant de sceller le sac pour éviter le givre.

Attention à bien noter la date de congélation et la nature du contenu sur chaque paquet ! Ton portefeuille et tes papilles te remercieront.

 

Quelques astuces pour économiser grâce à ton congélo

– Achète tes viandes et poissons préférés en gros conditionnements (souvent moins chers au kilo), conditionne-les en portions pour tes repas puis congèle le tout. Malin pour profiter de tarifs avantageux sans rien gâcher !

– Congèle le pain et les viennoiseries par sachets individuels. Tu en sortiras juste la quantité voulue à chaque petit-déj’ ou repas, sans gaspiller. 

– Prépare tes plats en grande quantité (lasagnes, chilis, gratins…) et congèle-les en barquettes individuelles. Le soir où tu n’as ni le temps ni l’envie de cuisiner, il te suffira d’en attraper une portion à réchauffer. Finies les tentations de plats tout prêts hors de prix !

Grâce à ces conseils futés, ton congélateur deviendra le gardien de ton budget bouffe. En conservant tes aliments plus longtemps sans jamais les jeter, tu réaliseras de belles économies au quotidien. De quoi te faire (encore) plus aimer ton petit frigidaire ! 

 

Astuce n°7 : Troque le tout-acheté contre le fait-maison 

Crackers apéro, cake du goûter, granola du petit-déj’: pour faire des économies, rien de tel que de cuisiner soi-même ses en-cas et douceurs préférés ! Résultat, des produits plus sains, plus gourmands et surtout bien moins chers qu’en version industrielle. La preuve en recettes avec ces idées express à tester sans attendre.  

 

Les basiques salés vite faits

On commence avec les en-cas salés à grignoter devant un film ou un match entre potes. Carrés aux olives, petits sablés au parmesan, bâtonnets de légumes à tremper dans un houmous maison… Il existe mille et une façons de préparer un plateau télé sain et économique. 

Nos recettes chouchous ultra simples et pas chères :

– Crackers au romarin : mixe 100g de farine, 1 c. à s. d’huile d’olive, 1 c. à c. de romarin, du sel et de l’eau. Étale la pâte, découpe des formes et fais cuire 15 min à 180°C.

– Torsades au pesto : mélange 100g de farine, 3 c. à s. de pesto, 2 c. à s. de parmesan et 2 c. à s. d’eau. Étale, découpe en torsades et fais cuire 10-12 min à 200°C.

– Tartinade de thon citron : mixe 1 boîte de thon au naturel avec le jus d’1/2 citron, 2 c. à s. de fromage frais, du sel, du poivre. Tartine sur du pain ou des gressins.

Le tout pour des clopinettes et en un rien de temps. De quoi dire adieu aux sachets d’apéro tout prêts bourrés de sel et trop chers !

 

Les douceurs maison économiques

Passons maintenant aux en-cas sucrés pour se faire plaisir à moindre coût. Là encore, le fait-maison a tout bon : c’est meilleur pour la santé, le palais et le porte-monnaie ! 

Nos recettes coups de cœur à tester d’urgence : 

– Barres de céréales choco-noisette : mixe 100g de flocons d’avoine, 50g de noisettes, 50g de chocolat fondu, 30g de miel. Tasse bien et laisse prendre au frigo 1h avant de découper.

– Muffins hyper moelleux pomme-cannelle : mélange 2 œufs, 80g de sucre, 80g de beurre fondu, 150g de farine, 1 sachet de levure, 2 pommes râpées, 1 c. à c. de cannelle. Verse dans des moules et fais cuire 20-25 min à 180°C.

– Granola coco-fruit : mélange 200g de flocons d’avoine, 50g de noix de coco râpée, 40g de miel, 1 c. à s. d’huile de coco. Fais dorer 20 min à 150°C en mélangeant souvent. Ajoute 50g de fruits secs hachés, laisse refroidir. 

À déguster sans limite (ou presque) au petit-déj’, au goûter ou en cas de petite faim. Le tout pour 2 à 3 fois moins cher qu’en version toute prête ! Alors à tes fourneaux et régale-toi sans stresser sur ton budget.

Astuce n°8 : Passe au vrac pour faire baisser la note 
Acheter ses pâtes, riz, céréales, légumineuses et autres denrées sèches en vrac plutôt qu’en sachets tout prêts, c’est bon pour ton budget comme pour la planète ! En effet, exit les emballages superflus et les portions pré-pesées, le vrac permet d’acheter pile la quantité dont tu as besoin. Une solution antigaspi et économique à adopter d’urgence pour faire baisser ta note de courses. 
 
Comment ça marche ?
Le fonctionnement est on ne peut plus simple. Dans les magasins proposant des rayons vrac, tu choisis tes denrées (5 jours pour les légumes cuits) pour une fraîcheur et une sécurité alimentaire optimales. Avec ces quelques règles de base, le batch deviendra vite ton allié food numéro un !
 
Astuce n°10 : Organise un coloc’ challenge spécial économies (583 mots) 
Ultime conseil pour manger top sans dépenser trop : transforme tes bonnes résolutions food en challenge collectif ! Parce que c’est toujours plus motivant de relever des défis à plusieurs, implique tes colocs dans ta quête d’une alimentation saine et économique. Nos idées pour mettre en place cette dynamique positive dans ta coloc’.
 
Lancez-vous des défis anti-gaspi sur une semaine ou un mois
Premier réflexe pour insuffler un esprit d’équipe : fixez-vous un objectif commun sur une période donnée. Quelques exemples de challenges à relever ensemble :
– Une semaine sans rien jeter : collez sur le frigo la liste de tous vos restes et dressez un menu à partir de ces denrées. 
– Un mois 100% fait maison : exit les plats préparés, boîtes et sachets de gâteaux ! Cuisinez-vous des en-cas sains avec les ingrédients de base.
– 15 jours veggie : remplacez la viande par des protéines végétales (légumineuses, tofu, seitan…) dans tous vos repas. L’occasion de tester de nouvelles recettes !
À la clé de ces challenges : la satisfaction d’avoir économisé ensemble tout en mangeant mieux. Et pourquoi pas une cagnotte commune pour s’offrir un resto ou une activité si les objectifs sont atteints. De quoi booster votre motivation à toute épreuve !
 
Organisez des sessions de cuisine collective
Rien de tel qu’un moment convivial en cuisine pour se motiver à manger bon et sain. Un dimanche par mois, lancez-vous dans un atelier batch cooking entre colocs : mitonnez de grandes quantités de plats sains, puis partagez-vous les portions pour la semaine. Les bénéfices sont multiples :
– Des économies d’échelle en achetant les ingrédients en gros 
– Du temps gagné en cuisinant à plusieurs 
– L’assurance de toujours avoir un repas prêt à réchauffer même en cas de flemme
Vous pouvez aussi organiser des concours du meilleur gâteau, gratin ou bowl du dimanche soir. À celui ou celle qui réussira à cuisiner le plat le plus créatif et gourmand avec un minimum d’ingrédients !
 
Partagez bons plans et astuces cuisine
Pour dénicher les meilleurs plans food, rien ne vaut le bouche-à-oreille ! N’hésitez pas à partager entre colocs vos meilleures astuces et filons pour manger sain à prix mini. Applis antigaspi, magasins vrac, promos bio, recettes inratables… Échangez régulièrement vos dernières trouvailles à tester.
Vous pouvez même créer un groupe sur votre messagerie pour y centraliser toutes ces pépites au quotidien. Histoire d’être toujours au courant des bons plans des uns et des autres !
En instaurant cette émulation positive autour de la bouffe, vous transformerez votre colocation en véritable QG de l’alimentation saine et économique. Et vous verrez qu’à plusieurs, relever le défi sera encore plus gratifiant (et amusant). Fini l’effet yoyo des résolutions en solo, vive le pouvoir de la team !
 
Et voilà, tu as toutes les cartes en main pour te régaler sans te ruiner pendant tes études ! Grâce à ces 10 réflexes futés, tu vas pouvoir te concocter des petits plats sains et savoureux sans exploser ton budget (déjà serré). Mieux, tu vas (re)découvrir le plaisir de mitonner toi-même ta bouffe 100% maison et bien moins chère qu’en supermarché.
En résumé, tes meilleurs alliés pour concilier alimentation équilibrée et petits prix : une organisation de chef avec listes de courses et batch cooking, un congélateur bien utilisé, un max de produits bruts et de protéines végétales, le réflexe vrac et fait-maison, et surtout une team de choc pour relever des défis.
Alors à toi de jouer ! Applique sans plus attendre ces conseils, seul(e) ou avec tes colocs. Tu verras, manger top et pas cher en mode étudiant, c’est possible et même plutôt fun ! 
 
Vous avez aimé cet article et souhaitez aller plus loin ? N’attendez plus et cliquez sur le bouton ci-dessous « Je veux faire des économies » ! Vous recevrez un guide pratique complet sur réduire vos dépenses et faire des économies, pour changer durablement vos habitudes. Alors qu’attendez-vous ? C’est par ici que ça se passe pour faire du bien à votre portefeuille et à la planète. Cliquez vite !

Author

Audrey économie

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *